poeme Ryokan ‘de temps à autre’

De temps à autre

De ton nid dans la montagne profonde

Tu dois languir

Moi aussi de jadis

J’ai des souvenirs

Ryokan