poeme Ryokan ‘face à face’

Face à face sans parler

Nulle parole, un sentiment immense

Le sac de livres est ouvert sur le lit

La pluie tape sur le prunier en face du store

Ryokan