Poeme Han-shan joie

quand la joie est là réjouissons-nous
ne laissons pas passer la moindre occasion
même si l’on dispose de cent années,
remplit-on vraiment trente mille jours?
notre séjour en ce monde ne dure qu’un instant,
alors inutile de pleurnicher à parler d’argent
dans le classique de la piété filiale,
au dernier chapitre,
les funérailles sont expliquées en détail

Han-shan